Observatoire de l'Habitat

En partenariat avec

20/11/19 - 14:50 (GMT+1)
 

Densité résidentielle

73% de la superficie des terrains consommés et 72% des terrains reconstruits résidentiels entre 2010 et 2016 sont en même temps habités en 2017. Les autres terrains sont, soit utilisés pour d?autres finalités que le logement, soit destinés au logement mais pas encore habités à la date de l?analyse. Les densités correspondent à des densités nettes, desquelles sont retranchées toutes surfaces de viabilisation ou d?équipements publics.



Les densités résidentielles sur les terrains consommés


  Part des logements (en %) Nombre de logements habités par hectare net Surface en ares par logement habité
Appartements 60,3 94,8 1,1
Maisons 39,7 20,4 4,9
Total 100 38,7 2,6

Source : Ministère du Logement ? Observatoire de l?Habitat (Base consommation foncière 2010-2016 ; Population 2017).


1) Parmi les plus de 13 000 nouveaux logements habités observés sur les terrains consommés entre 2010 et 2016, 60% sont des appartements et 40% des maisons.


2) La construction d?appartements est nettement plus dense (avec 1,1 ares consommés par logement) que la construction de maisons unifamiliales (avec des terrains de presque 5 ares en moyenne par logement).


3) Dans l?ensemble, on observe une densité résidentielle nette de 38,7 logements par hectare.


Les densités résidentielles sur les terrains reconstruits


  Part des logements (en %) Nombre de logements habités par hectare net Surface en ares par logement habité
Appartements 80,6 84,2 1,2
Maisons 19,4 18,4 5,4
Total 100 49,7 2,0

Source : Ministère du Logement ? Observatoire de l?Habitat (Base consommation foncière 2010-2016 ; Population 2017).


1) Sur les terrains reconstruits entre 2010 et 2016 ont été observés plus de 6 200 logements habités. Ce chiffre équivaut à un tiers de tous les nouveaux logements habités détectés sur les terrains consommés et reconstruits pris dans leur ensemble sur la période entre 2010 et 2016.


2) La proportion des appartements est plus importante que pour les terrains consommés : 81% des nouveaux logements créés sur les terrains reconstruits sont des appartements. On voit donc une nette tendance de créer des appartements sur les terrains où de précédentes constructions ont été démolies.


3) La forte proportion d?appartements se répercute également sur les chiffres de densité nette, qui s?élève à presque 50 logements par hectare (soit deux ares utilisés par logement) contre 38,7 pour des terrains consommés.


4) Seuls 19% des logements reconstruits correspondent à des maisons. Sur des terrains suffisamment grands, une maison n?a pas uniquement été remplacée par une seule maison, mais souvent par deux ou davantage de maisons.


5) La démolition implique bien évidemment une perte de logements initiaux, mais la reconstruction plus dense permet que sur les terrains observés au cours de la période, le nombre de logements a été multiplié par 2,7.


6) La densification ne se réalise pas uniquement par la création d?appartements (densification verticale), mais aussi par la densification de maisons (densification horizontale).


Quelques enseignements


La ressource foncière étant une ressource limitée, la reconstruction de logements permet de réutiliser les terrains déjà bâtis en augmentant la densité. Ainsi les friches urbaines peuvent disparaître pour faire place à des logements ou d?infrastructures diverses. Mais même si, a priori, la reconstruction de terrains permet d?augmenter la densité et aide à limiter l?extension urbaine au dépens des terrains agricoles, de même qu?elle évite le mitage de l?espace, il est important qu?elle se fasse aux endroits et dans la mesure où elle fait sens. Ainsi il ne s?agit pas de construire des immeubles d?appartements de taille importante dans de petits villages ruraux mais plutôt au sein de communes urbaines ou périurbaines où le tissu urbain existant est déjà plus dense au départ. En même temps, il est très important que la reconstruction se fasse dans le plus strict respect du patrimoine architectural et paysager des villes et villages.